La psychanalyse depuis plus d'un siècle, vient en réponse à la difficulté qu'a l'être humain d'être lui même.
En proie à de multiples conflits internes, chaque individu recherche son propre équilibre, celui qui lui correspond à lui et à nul autre.
Nous sommes tous des êtres uniques, voilà bien une difficulté dans une société normative comme la notre.
Notre parcours familial, professionnel et sentimental à qui viennent se rajouter les exigences culturelles, cultuelles et sociétales,
nous enferment dans un certain déterminisme qui semble-t-il ne nous laisse que peu ou pas de liberté d'exister.
Bridés, frustrés, nous nous efforçons tous de vivre, ou survivre dans les meilleures conditions.
 
Cependant il arrive que la souffrance psychique s'installe, que l'équilibre ne puisse plus ou pas être atteint.
 
          La psychanalyse, cette thérapie de la parole, nous permet d'aller à la rencontre nous mêmes,
de mettre des mots sur nos maux et de nous approprier notre histoire.
Cette médecine de l'âme nous apporte la liberté d'exister par nous mêmes et la possibilité de mieux vivre.
F. Nietzsche disait et Pindare avant lui : "Deviens qui tu es",
un message qui invite à dépasser ses propres barrières et ainsi atteindre la sagesse.
La psychanalyse est la voie qui permet d'accepter de devenir sujet, de se libérer de ces liens qui nous font souffrir,
de devenir l'acteur de sa propre vie.